L’énergie verte est-elle moins chère ?

Publié le : 08 novembre 20214 mins de lecture

Toute discussion sur les ressources énergétiques finit par aborder le sujet de l’argent. Les finances jouent un rôle dans presque toutes les décisions que l’on prend, même celles que l’on prend pour le plus grand bien. Le coût de l’énergie verte a atteint un niveau record il y a quelques années. L’énergie solaire et l’énergie éolienne font désormais partie des sources d’énergie verte les plus abordables au niveau mondial et les experts prévoient que ces coûts resteront bas pendant les années à venir.

Quelle est la source d’énergie verte la plus chère ?

C’est un sujet très débattu, et il y a deux possibilités : l’énergie solaire et l’énergie marémotrice. Dans le passé, le coût de la technologie et le manque d’efficacité ont fait grimper le coût du solaire. Au fur et à mesure que l’efficacité et la facilité d’installation s’améliorent, ce coût va lui aussi baisser, mais c’est encore le plus cher. L’énergie marémotrice est certainement la plus chère en termes de coûts d’installation, mais ses défenseurs affirment que les coûts de maintenance sont extrêmement faibles. L’énergie marémotrice étant relativement impopulaire, malgré sa grande fiabilité, en raison du fait que les usines doivent être construites sur les côtes, il est difficile de savoir avec certitude laquelle est la plus chère.

Les énergies vertes deviennent-elles moins chères ? Pourquoi ?

Le prix de l’énergie renouvelable baisse parce que la demande augmente. Cette demande accrue déclenche une spirale dans laquelle la demande continue d’augmenter ; les entreprises peuvent se permettre de la vendre moins cher, ce qui fait encore augmenter la demande, et ainsi de suite. Il y a aussi beaucoup à dire sur la recherche. Lorsque des résultats, des statistiques et des faits concernant une source d’énergie relativement nouvelle sont disponibles, les gouvernements, les entreprises et les industries sont plus susceptibles d’y investir. Cette idée est logique et explique pourquoi on a tant misé sur les combustibles fossiles jusqu’à présent ; personne ne veut investir dans une nouvelle technologie qui n’a pas encore fait ses preuves. Il faut également tenir compte de l’élément financier des ressources énergétiques. Si la durabilité environnementale est le principal facteur qui rend les énergies renouvelables attrayantes pour le consommateur moyen, c’est l’argent qui attire les entreprises et les gouvernements. Si un organisme gouvernemental estime que son pays sera financièrement prospère au cours des prochaines décennies, il considérera les énergies renouvelables comme un investissement rentable.

Les énergies vertes sont-elles moins chères que les énergies non renouvelables ?

En répartissant les coûts des énergies renouvelables entre le capital, le carburant, l’exploitation et la maintenance, on constate des différences marquées entre ces ressources. Les énergies renouvelables comme l’énergie solaire, l’énergie éolienne et l’énergie géothermique ne sont pas forcément bon marché au départ. Néanmoins, elles n’entraînent pas de frais de combustible une fois installées et leurs coûts d’exploitation et de maintenance sont généralement plus faibles.

 

 

Plan du site